Antti Autti ride les plus belles lignes du cercle polaire.

Antti Autti ride les plus belles lignes du cercle polaire.

Antti Autti ride les plus belles lignes du cercle polaire.

ANTTI AUTTIPhoto DR

C’est le quatrième épisode d’une longue série qui va durer deux ans : Arctic Lines. Antti Autti s’est lancé un défi : parcourir les plus belles lignes du cercle polaire arctique, chacune présentée dans un court métrage d’une quinzaine de minutes sur sa chaîne Youtube. Après

ANTTI AUTTIPhoto DR

Après avoir claqué la porte des contests, puis sauté à pieds joints dans les hélicos des plus beaux spots de freeride du monde entier, le rider finlandais est revenu à la maison. Fini la débauche de kérosène, les Miles et le jetlag permanent, Antti Autti a décidé d’explorer son jardin en splitboard . Il faut dire que la région a du potentiel en terme de lignes engagées, et une lumière particulière qui transforme tout en décor de cinéma.

ANTTI AUTTIPhoto DR

C’est un peu l’effet Covid, lâcher les longs courriers et se rendre compte qu’il existe plein de lignes vraiment cool à deux pas de chez soi. Prendre enfin le temps de redécouvrir son terrain de jeu, de débrider sa créativité, de partir à l’aventure…

ANTTI AUTTIPhoto DR

Si vous n’avez rien de prévu ce soir, éteignez Netflix, c’est Antti Autti qui régale avec ses 4 premiers épisodes. Gros coup de coeur pour le n°2 dans le couloir de Oksehogget, en pleine nuit polaire !

ANTTI AUTTIPhoto DR

Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4
ANTTI AUTTI

ANTTI AUTTI

FINLANDE

• Double champion du monde en halfpipe et big air • Vainqueur des X Games en Superpipe (2005)
ROXY – La sélection SNOWBOARD ESSENTIALS  de Luçy

ROXY – La sélection SNOWBOARD ESSENTIALS de Luçy

la sélection roxy

Par Lucy Paltz

Trouver la bonne tenue de snow c’est une affaire de technique et une histoire de coup de coeur. Il y a le style, qu’on ne veut pas sacrifier, et le froid, qu’il faut pouvoir contrer. Pour ma part, en étant presque tous les jours de l’hiver sur la neige (et même quand les remontées sont fermées), je ne peux pas faire dans le compromis. Ni sur l’étanchéité (pour les grosses journées de pow), ni sur le confort et l’isolation (les sessions par -10°) ni sur le style et la polyvalence. Entendez par là qu’une bonne veste de snow doit pouvoir aussi se porter le soir dans la station, grâce à un look un peu urbain.

 

Je suis ambassadrice Roxy depuis des années, et ce n’est pas pour rien : je me retrouve totalement dans cette alliance entre style et technicité ! Selon les conditions météo, le type de neige, de sortie, je ne choisis pas toujours la même tenue. Voici ma sélection, peut être qu’elle vous aidera à faire votre choix…

 

STREET & MONTAGNE :

VESTE SHELTER

PANT NADIA

C’est ma veste de tous les jours, celle que je peux porter indifféremment pour rider, me balader dans la station, chiller, bref, elle passe partout. Son look hoodie est hyper cool, elle s’enfile aisément par la tête grâce à une grande fermeture latérale et un large zip à l’avant. C’est vraiment ce qui lui donne son originalité et la rend si stylée. Le col est douillet, traité HydroSmart : une formule naturelle est intégrée aux fibres et protège, apaise et prend soin de notre peau. De quoi éviter les irritations sous le menton et la peau sèche avec l’altitude ! C’est une veste d’isolation légère, donc en plein hiver, elle peut être combinée à une petite sous doudoune ou à une softshell pour les plus frileuses.

Le pant est aussi bien isolé et imperméable, ce qui est vraiment important quand on ride dans la poudreuse ou au printemps dans de la neige humide. Fabriqué en taffetas de polyester traçable REPREVE™, il est fabriqué à partir de bouteilles en plastique recyclées, ce qui le rend totalement eco-friendly.

LÉGERETÉ & COMPACITÉ :

VESTE JETSKI

PANT CREEK

Pour partir en splitboard ou rider au printemps, sans vouloir forcément investir dans la gamme Gore Tex (qui est top dans les conditions extrêmes), cette tenue est ultra légère et compacte. Le pantalon est ultra stretch donc confortable, et il est aussi imperméable que respirant. Cela le rend agréable pour marcher, monter en splitboard ou même faire du mini shred ou du jib. La liberté de mouvement est totale ! 

La veste est quant à elle facile à compacter dans un sac à dos, d’autant que sa fourrure est amovible, pratique pour changer de look rapidement et plus compact encore. C’est une veste couteau suisse avec un super rapport qualité prix. Pour ma part, au printemps, elle m’accompagne dans toutes mes sessions splitboard, je la glisse dans le sac à la montée puis je l’enfile pour me tenir chaud à la descente (avec juste un layer dessous, c’est parfait. En revanche, en conditions d’hiver, je mise sur le combo layer + hoodie technique + veste).

Retrouvez toute la collection snow sur :

ROXY.FR

à propos

LUCY PALTZ

Rédactrice et testeuse pour Act Snowboarding depuis la création du magazine en 2021, Lucy est une ACTiviste engagée qui ride du côté de Val d’Isère, avec un gros penchant pour la poudreuse et les faces vierges.