0 commentaires

Soumettre un commentaire

LAAX OPEN 2021
Par David-19

Act Snowboarding qui parle de la Coupe du monde FIS Snowboard…

À première vue, ça ne colle pas vraiment avec l’identité du magazine dont le contenu est plutôt intemporel et artistique, mais pas vraiment dirigé vers la compétition.
On pourrait même dire qu’on s’en fout un peu. On préfère mettre en avant la beauté du snowboard et les personnes impliquées dans nos publications, que de parler de performance ou de résultats.

Alors, pourquoi sommes-nous allés couvrir cette Coupe du monde, en Suisse ? 

Parce qu’elle est UNIQUE en Europe cette année (Pipe et Slopestyle) et sans doute la dernière dans le monde cette saison, à moins qu’une nouvelle station soit trouvée pour remplacer l’épreuve de Calgary (Can), peut-être à Aspen (USA) si on analyse la situation.
Bref, sachant qu’il n’y a eu qu’une épreuve de big air auparavant, on peut considérer cette édition du Laax Open 2021 comme « intemporelle » .
Donc premier critère rempli pour qu’on s’y intéresse. 

Ensuite, l’implication de la station dans le snowboard est hautement respectable et s’inscrit dans la continuité, ils sont, avec les organisateurs, de véritables ACTivistes, ils remplissent le second critère. 

Mais revenons à ces épreuves du Laax Open 2021, qui de l’avis de tous ceux qui ont déjà participé à ce contest était… très particulier, voire étrange « due to the pandemic crisis ». 

Une finale de Pipe sans public, juste ça… c’est très perturbant.
On avait l’impression d’être sur un shooting privé, de nuit, avec les meilleurs riders au monde juste pour quelques photographes et cadreurs de TV.
Sur le coup, cette exclusivité est un peu gênante vis à vis des spectateurs qui sont devenus des téléspectateurs par la force des choses, mais on oublie vite le malheur des autres quand le Pipe s’enflamme.

On va résumer pour ne pas trop vous perdre, en gros il y avait les Japonais et le reste du monde.
Le podium est explicite, Argent et Bronze pour les femmes et Or et Bronze chez les hommes.
Hormis Scotty James (Aus) qui s’intercale entre Yuto Totsuka et Ruka Hirano chez les mecs et Chloé Kim (USA) qui devance Mitsuki Ono et Sena Tomita, les riders(eues) japonais(es) ont imposé un très haut niveau de ride.

Pour les plus avertis, voici les runs gagnants réalisés durant la finale :
Yuto (19 ans) : sans doute le meilleur run de Pipe jamais vu (d’après les juges) !
Fs 1440 Fr Grab, suivi par un combo plaqué pour la première fois : Sw Fs 1260, Fs Grab into Sw Bs 1080 Weddle (ex Mute) et enfin Bs 1260 Weddle & Fs double 1260 Fs sur les deux derniers hits. 

Chloe : Bs Air, Fs 1080 Tail, Cab 72 Weddle, Fs 9 Tail, Mc Twist Indy.
La nana vient de reprendre la compétition après deux ans d’absence et elle claque des 1080 à 5 mètres au-dessus du copping…

Il faut aussi que l’on vous parle de Valentino Guseli.
Le jeune Australien de 15 ans est depuis des années sur le haut du panier des meilleurs riders de Pipe, sa constance et son amplitude lui auront permis de monter sur le podium, malheureusement un mauvais replaquage sur son deuxième passage l’en prive. 

Mais celui qui a gagné nos cœurs, c’est l’Allemand Andre Höflich qui introduisait son run avec le plus gros Swith Bs Air jamais réalisé en Pipe !
Il termine 4ème et c’est presque une victoire au vu du niveau des trois premiers. 

Andre Höflich - Switch Backside Air - Laax Open 2021
Andre Höflich - Switch Backside Air - Laax Open 2021
Andre Höflich - Switch Backside Air - Laax Open 2021
Andre Höflich - Switch Backside Air - Laax Open 2021
Andre Höflich - Switch Backside Air - Laax Open 2021
0 commentaires

Soumettre un commentaire

La veille se déroulaient les épreuves de slopestyle.
Jamie Anderson (USA) domine les six modules répartis sur les 500 mètres de slope, devant Zoi S. Synnott (NZL) et Tess Coady (AUS).
Voici son run : Half-cab over the tube to Bs blunt 270 out sur le waterfall rail, Fs blunt 270 out sur le cannon rail, Bs 540 stalefish sur le wing kicker, Cab Fs double 900 weddle, Fs 720 weddle, Fs 180 en Sw Bs 540 Indy out sur le watch.

MArku Kleveland - Laax Open 2021
0 commentaires

Soumettre un commentaire

Chez les hommes, c’est Niklas Mattsson (SWE) qui remporte devant Leon Vockensperger (GER) et Markus Kleveland (NOR) avec un run complet : Backside lipslide sur le tube, to front blunt switch up 270 out sur le Rail waterfall rail, cab 270 on 450 out sur le cannon rail, switch double crippler Indy, switch backside 1260 melon, backside 1620 melon, cab 540 in to backside rodeo 540 out.

Jamie Anderson - Laax Open 2021
0 commentaires

Soumettre un commentaire

On pourrait aussi présenter les runs des autres riders mais on ne se souvient pas de tout…

Vous pouvez néanmoins retrouver le replay des épreuves sur www.redbull.com et très bientôt un report complet avec des interviews inédites de quelques riders sur actsnowboarding.com

Nous tenons à féliciter la station de Laax et les organisateurs pour avoir aussi bien géré l’événement malgré le contexte, avec des protocoles sanitaires stricts et rassurants.

La station de Laax démontre que les remontées mécaniques ne sont pas un problème pour garantir la sécurité sanitaire des clients, ou des athlètes étrangers venus des quatre coins du monde. Les protections adéquates portées en permanence réduisent les risques de transmission et la distanciation entre les personnes est naturellement respectée.

Il serait temps pour la France de prendre (le bon) exemple, et de considérer les remontées mécaniques comme un moyen de transport indispensable pour l’économie et la vie sociale au même titre que les trains, les métros, les bus et tous les transports en commun dont dépendent les services de remontées mécaniques.

Mais ceci est une autre histoire, à suivre sur Act Snowboarding.